Les Poivrières de Kampot

Rang de Poivriers

A Kampot, depuis le protectorat français, la culture se fait en plaine. Pour cela, il a fallu reproduire les conditions naturelles.
Les poivrières sont donc établies sur un terre-plein surélevé d'environ 2 mètres de hauteur, entouré d'un fossé de drainage. Le sol de latérite poreux permet un bon écoulement des eaux de pluies. Des tuteurs de bois mort de 3 à 4 mètres de hauteur sont placés en rangs espacés d'au moins 1.80 mètres. Deux lianes sont plantées et attachées sur chaque tuteur.
Une structure en bambou ou fil de fer sert de toiture, des feuilles de cocotier y sont posées afin de reproduire une couverture ombrageuse.
La fertilisation est effectuée plusieurs fois par an et constituée d'engrais bovin, de guano de chauve-souris ainsi que d'apport de terre « vierge ».
La réplication est assurée par bouturage. Les lianes de 3 ou 4 ans sont choisies, certaines de leurs racines sont coupées avant d'être replantées.

Poivriere a Kampot
Share and Enjoy: